Hugo Dos Reis

La saison des impôts arrive à grands pas. Si vous n’avez pas encore commencé à vous préparer, assurez-vous d’être prêt car le processus peut être très lourd en documents. Les dates limites sont le 30 avril 2019 pour les déclarations personnelles et le 15 juin 2019 pour les déclarations des indépendants.

Les règles en matière de prêts hypothécaires étant en constante évolution, le fait de pouvoir compter sur un partenaire financier et comptable solide peut faire toute la différence. Si vous êtes indépendant, comprendre comment vos déclarations de revenus peuvent influencer vos options hypothécaires peut vous faire économiser des milliers de dollars. Les prêteurs utilisent le revenu moyen des deux dernières années pour les clients indépendants. Si vous passez de nombreuses dépenses par pertes et profits et que vous déclarez un revenu inférieur à celui que vous gagnez réellement, vous aurez peut-être plus de mal à obtenir un prêt hypothécaire traditionnel. En fonction de vos objectifs de financement, il existe un équilibre critique entre les revenus et les dépenses qui doit être géré afin de pouvoir bénéficier d’un prêt hypothécaire à faible coût. Dans certains cas, il est tout simplement logique de déclarer un revenu plus faible si vous êtes prêt à faire appel à un prêteur non traditionnel.

Nous recommandons à tous nos clients de procéder à une révision annuelle de leur hypothèque. Qu’il s’agisse de l’achat de votre première propriété ou de la recherche de votre dixième propriété locative, il est essentiel de comprendre vos options en matière de financement et ce qui est exigé dans vos déclarations d’impôts pour permettre votre croissance financière personnelle et l’épargne d’intérêts.

Profitez de l’occasion de rencontrer notre équipe pour un examen gratuit de votre portefeuille avant de finaliser vos impôts, afin que nous puissions vous placer dans la meilleure position pour tout besoin de financement à venir.

Retour haut de page